Do I look generous or…? Turning down cheap proposals.

Recently, I stumbled upon this beautiful blog dedicated to awful clients: Clients From Hell. It makes me laugh a lot, for I get a few like those a year, indeed. No later than last December, in fact.

lecture buttes chaumont

Do you remember I shot Restaurants & Bars for Télérama Sortir last year in February?

Dear,

We found your photo here on Flickr and like it very much! We – The [X] Community Commission of [a West-European Capital] – spread a six monthly, free magazine in [a West-European Capital], with an overview of all cultural activities in the community centres of [a West-European Capital]. You can download the full ‘[name]’ magazine here.

We believe your photo can be useful to us and our readers. Therefore we want to ask you if we could use your photo, free of charge, in our 36 page magazine (72.000 copies, spread in[a West-European Capital])? Of course, the correct copyright will be mentioned with your picture. While we offer no payment for publication, many photographers are pleased to submit their photos, as ‘[name-of-the-magazine]’ give their work recognition and exposure in[a West-European Capital], and is free of charge to readers.

Our submission deadline is Monday, December 7. If you’d agree with our demand, can you send us as early as possible a high-res version of the photo (300 dpi) to xxx@yahoo.com ?

Thank you in advance.

Best regards,
The [name-of-the-magazine] team

So? What’s my statement here? Well, obviously, I should be happy with this great chance to get screwed! Look: « the correct copyright will be mentioned with your picture » (well it’s the law, honey…). Besides, « While [they] offer no payment for publication, many photographers are pleased to submit their photos, as ‘[name-of-the-magazine]’ give their work recognition and exposure »! many photographers are pleased ?!! Damned fools…

You know what? I do work on assignments for Le Monde, Monocle, Vibrations, etc. Does that get me visibility? it does! and, you know what? I get paid! Yeah. Sounds incredible. But no new client calls after seing your picture in a paper… it’s quite rare, in fact. But I use those pieces of work to contact new clients, like « hey look at what I do blah blah blah ».

Please, thou who give your pictures away to such people as [name-of-the-magazine] which happens to publish in [a West-European Capital]: Stop it! you’re doing nothing but getting ripped off, in addition to harming the whole industry… Does your gear cost nothing? and your rent? I don’t think so!

Never ever give away pictures. Always negociate something, even small stuff… make it at least symbolic, when it’s a small organization, for instance. Did you know it might be the best way to support the profession? yeah yeah yeah…

De retour de Bruxelles !

Me voici revenu de Bruxelles où j’ai photographié Mweze Ngangura pour l’affiche des amis d’Afrique Taille XL… enfin, le festival des cinémas africains, c’est leur nouveau nom.

mweze ngangura

Hop ! un extrait du shoot réalisé dans un petit studio de la banlieue de Bruxelles.

Évidemment, j’y reviendrai dès que j’aurai terminé l’editing… et que l’affiche sera prête. J’ai rencontré Mweze pour la première fois au Fespaco, il y a cinq ans… et j’ai très envie de retourner là-bas. Quel dommage que le cinéma africain n’intéresse pas grand-monde dans les media…

Gérer ses archives.

Comme il m’arrive de l’indiquer sur le statut de ma page facebook, le rythme de mon stage chez Télérama n’est pas toujours frénétique. Du coup, dans les moments de latence, j’observe 1, comment les iconos choisissent les images et 2, comment fonctionne la recherche au sein d’agences telles que Corbis, Getty, ou bien PixPalace.

ad20050223-37_47_2

Diffuser.

Il y a quelques mois, je me suis inscrit sur photoshelter. Photoshelter, c’est un site destiné aux photographes indépendants qui souhaitent distribuer leurs archives, notamment en direction de la presse internationale.

Jusqu’ici, je n’avais rien mis, ou si peu ! quelques portraits de cinéastes africains, Hafsia Herzi, ou encore l’un des reportages publiés sur Marianne2.fr.

Archiver…

Hier soir, j’ai commencé à aborder plus sérieusement la question des archives. Ok, Corbis distribue déjà mes portraits du festival de Cannes. C’est bien, ça permet de toucher des droits supplémentaires et surtout, des magazines auxquels je n’ai pas facilement accès : Vogue UK, etc. C’est bien, mais cela ne représente qu’une partie de ma production.

… donc indexer.

Pour commencer, j’ai choisi de mettre en ligne des photos prises lors de mes séjours en Afrique de l’Ouest. J’y vais petit à petit, parce que ce travail un peu chiant est d’abord l’occasion de mieux indexer mes archives. J’avais appris sur mac & photo l’existence d’un « vocabulaire contrôlé ». Je suis allé le télécharger hier soir.

C’est tout à fait puissant pour qui indexe ses images en anglais ! Avec ce genre de listes raisonnées, on pense plus facilement à des séries de mots-clés pertinents. Sur le Bénin (photo), le Mali ou le Burkina, je reprends donc l’editing presque à zéro et, une fois que les images sont choisies, j’indexe ! Des mots-clés précis avec des photos bien légendées, ce sont autant de chance de les retrouver dans une recherche donnée.

J’ai déjà posté deux liens vers mes archives sur la page « à propos & contact« . Iconos, bookmarkez ! cette archive est appelée à grandir.

Liens :

Controlled Vocabulary : http://www.controlledvocabulary.com ;
Corbis : http://pro.corbis.com/creative/personalities/ ;
Mes archives sur photoshelter : http://pa.photoshelter.com/usr-show/U0000h4buDvOAXUc ;
Afrique : http://pa.photoshelter.com/gallery-show/G0000pNq0ssd4fnI/ ;

Shazam ! Saam, magicien.

David a un oncle, et cet oncle est magicien !

ad20080119-0143_s

Cela doit faire un ou deux ans qu’il développe son entreprise, il a fini par avoir besoin de photos. Alors voilà, il y a trois ou quatre semaines de cela, je suis allé chez RVZ chercher un fond gris, un flash profoto et une petite boîte à lumière, et zou !

Vous pouvez voir une partie du résultat sur flickr. Pour en savoir plus sur son activité, il dispose de son propre site : saam-magic.fr.

Et puis, comme ça, allez ! c’est complètement gratuit, une petite blague de photographe, pour terminer :

Lire la suite