Cannes !

Oui, je le dis comme un grand « ouf » de soulagement… L’an passé, j’avais terminé le festival à 10 de tension (véridique), alors cette année, je ne me suis pas fait avoir : on ne mélange pas les alcools et on rentre tôt !

Director Bouli Lanners with actors  Zacharie Chasseriaud, Martin Nissen, Paul Bartel at the Cannes Film Festival for the movie "Les Geants". (Photo: Antoine Doyen)

Le réalisateur Bouli Lanners et les jeunes acteurs de son film "Les Géants" au Festival de Cannes.

Quatre à cinq rendez-vous par jour, tout de même, plus d’une trentaine de portraits… rythme frénétique, contraintes difficiles – oui, il y a « trop » de soleil à Cannes… et surtout trop de surfaces blanches à mon goût ! Quelques jolies séries quand même, elles n’auront pas toutes été publiées mais c’est la dure loi de la presse : la pagination de Métro s’est retrouvée bousculée par l’affaire Strauss-Kahn, forcément. Les images se retrouvent donc chez Contour by Getty Images,  elles vont faire leur vie dans le monde entier au gré des sorties de film. Quant à moi, je retourne me coucher… oh ! non : le travail a déjà repris.