Bourse du Talent : coup de cœur pour "Temps Mort"

Lancé par le cours de Mat Jacob à l’EMI-CFD, j’ai réalisé un premier sujet perso sur le deuil de ma grand-mère. Inédit à ce jour, « Temps Mort » fait partie des Coups de Cœur de la Bourse du Talent #37.

ad20080427-279-03-blog

Bien sûr, je n’ai pas la classe de mon pote Sébastien qui avait été préselectionné pour la bourse elle-même. Ou Clémence de Limburg, lauréate de cette année avec son sujet « Escape ». N’empêche, c’est la première fois que je présente un sujet à une Bourse. Et je suis vraiment ravi que le sujet ait plu !

Qui dort, édite.

Je voulais aller me coucher mais manifestement, je ne dors pas.

Ajami

Après une longue journée comme aujourd’hui, à peine rentré de Cannes, forcément, quand je lis mes mails, je jette également un œil aux photos que je n’ai pas encore traitées… Comme les deux réalisateurs d’Ajami, Scandar Copti et Yaron Shani, ci-dessus. Et vlan ! Lightroom, export… Je viens tout juste de les glisser sur Photoshelter. Reste encore quelques acteurs, des réalisateurs, un scénariste… mais c’est bientôt fini. Allez. Ce weekend ? Pas évident…

Cannes, les pieds dans l'eau ou presque.

Parmi vous, il y en certainement quelques-uns ui savent déjà que je suis au Festival de Cannes. Les uns suivent peut-être mon compte twitter par lequel je raconte mes expériences cannoises, les autres, des iconos, ont sûrement reçu un  e-mail au début du festival !

Geoffrey Fletcher

Cette année, je suis vraiment parti à Cannes avec la ferme intention de faire mieux & plus que les années passée. Armé d’un assistant, je gère directement les rendez-vous photo et gagne en efficacité. Je capitalise sur les précédentes éditions : les attaché(e)s de presse me connaissent un peu mieux, ils me font un peu plus confiance… Du coup, à ce jour, j’ai déjà photographié plus de monde que jamais.

Surtout, ça fait bien cinq an que je rêvais de photographier quelqu’un les pieds dans l’eau ! Quand j’étais stagiaire au service presse du Festival, je proposais régulièrement de photographier Thierry Frémaux de la sorte. c’était « niet ». Pas grave, c’est finalement Geoffrey Fletcher, scénariste de « Precious », qui m’en a donné l’occasion !

Lundi soir, mon assistant Mathias a su apprécié à sa juste valeur l’open bar du cocktail MK2. Ça l’a rendu très sociable et comme il s’était promis de « networker » pour son court-métrage, c’est bien volontiers qu’il tombe sur Geoffrey. Le courant passe bien et il lui propose cette mise en scène. Et… il s’est vraiment pointé hier soir à l’American Pavilion. On s’est donné une petite vingtaine de minutes. Voilà le résultat. Une rencontre bien agréable après plusieurs jours de courses frénétiques sous le soleil…

Les curieux peuvent déjà voir les premières photos sur mon compte Photoshelter. Et suivre Metro, Mathias et moi-même sur twitter.

Bon, c’est pas tout ça, faut que je retourne jouer à pierre, papier, ciseaux avec Simon Yam.

Bande-annonce de Precious :
Lire la suite

Jeremy Warmsley et la presque soirée de poche 9 bis [Flickr]

Jeudi dernier, je me suis retrouvé dans un appartement de l’avenue Frochot, enclos privé très classe, un village en plein Pigalle… S’y tenait une presque soirée de poche (la 9 bis) de la presque Blogothèque. Au programme : les Forest City Lovers puis Jeremy Warmsley.

sdp jeremy warmsley

Comme lors des précédentes soirées, l’ambiance était vraiment chouette, peut-être un peu plus : un appart’ pas trop grand, ça colle vraiment bien à un énergumène folk équipé d’une guitare ! Joli concert, donc.

Après avoir terminé d’éditer le mariage de Céline & François, puis une série de photos pour Runner’s World Magazine, je me suis tranquillement attelé à choisir les photos de la petite soirée.

Et bien sûr, elles sont désormais visibles sur Flickr : http://www.flickr.com/photos/antoined/sets/72157617556402867/

sdp jeremy warmsley