Non, ce n'est pas de la presse… Jérémie Sonntag, comédien.

Alors que je me tâte pour un lave-linge à l’occasion de mon déménagement prochain, j’ai pris le temps de retrouver Jérémie Sonntag, comédien, ce dimanche (série sur flickr).

On s’est connu il y a quelques années à Nancy : ses parents sont des amis d’amis des miens… et je tournais un second court-métrage très moyen au sein de mon asso vidéo, ça devait être en quoi… 2003 ? peut-être même 2002.

Lui est passé comédien, il a vite démarré à Paris. Et puis comme bien d’autres, on s’est retrouvé à moitié via Facebook, et puisqu’il avait besoin de photos, de portraits… je me suis dit : pourquoi pas.

Comme avec Lucile, j’ai voulu faire simple et efficace : un réflecteur argenté, et un Jean-Marie. Ah ! et cette fois-ci, Nicolas-François était également de la partie, entre mesure de la lumière et tenue d’un réflecteur jaune. Ajoutez à cela un « vieux » 80-200 f2.8 Nikon ED, celui à pompe… J’ai souvent tendance à me placer très près des sujets photographiés ; c’est assez intéressant de prendre du recul avec ce machin. Et il y a aussi un vrai plaisir d’amateur… quelle qualité optique ! Même sur le capteur numérique du D700, ça déchire !

Alors évidemment, tout ça, ce n’est pas de la presse : j’ai eu quelques commandes ce mois-ci, d’accord, mais je ne sais pas de quoi sera fait octobre. C’est pas toujours évident, un métier à la visibilité si réduite. Je ne me fais pas de soucis en ce moment, mais je me pose quelques questions… Comment gagner en efficacité ? Et comment augmenter sa rentabilité… Il faut bien payer nos loyers.

…En attendant, la série est évidemment visible sur Flickr.

Lucile Van Vlamertynghe, comédienne

Jeudi après-midi, j’ai dépanné Sébastien qui ne pouvait pas prendre de photos dans ses conditions habituelles de studio, quelque chose comme ça. Du coup, j’ai photographié son amie Lucile, jeune comédienne qui avait besoin d’un book.

Ça faisait un moment que j’étais tenté de réaliser des photos de comédien(nes) : c’est l’occasion de tester de nouvelles choses, tout en suivant un cahier des charges relativement sévères. Au-delà d’avoir du style, les photos doivent avant tout représenter précisément la personne, sa corpulence, sa carnation, la couleur de ses yeux…

Du coup, j’ai décidé de laisser le flash à l’appart’. Un réflecteur, un Jean-Marie, et c’est parti ! Et l’amie de Lucile pour quelques retouches de maquillage, également.

Intéressant exercice de style… et bien sûr, la la série est visible sur flickr.

Le Monde : Azim Primji, "Bill Gates indien"

Dans la note précédente,j’évoquais mes premières piges suivies avec la presse nationale. La photo d’Azim Primji est parue ce week-end en pages éco du Monde (cf. en fin d’article).

Portrait of Azim Premji, 58, Wipro's chairman and principal shareholder / September 18, 2008 / photo: Antoine Doyen

Portrait of Azim Premji, 58, Wipro's chairman and principal shareholder / September 18, 2008 / photo: Antoine Doyen

Ça fait plaisir… Next. Évidemment, je ne m’arrête pas là… rendez-vous dans un mag éco cette semaine, quelques reportages à terminer… et à vendre ! ainsi qu’un dossier à boucler.

Les portraits me permettent de gagner un peu d’argent… progressivement, je comprends mieux ce que sont les difficultés d’un photographe au jour le jour : pour quelques photos payantes, il faut abattre pas mal de travail non payé, des coups de fil à la production d’histoires personnelles…

It’s a long way to the top if you wanna rock n’roll…

La parution :

Azim Primji, photo : Antoine Doyen, dans le journal Le Monde

Azim Primji, photo : Antoine Doyen, dans le journal Le Monde

Visa a déjà vingt ans… et moi, je ne fais que commencer.

Visa pour l’image, voici déjà une semaine que c’est terminé… le temps passe vite ! Le festival a délivré ses récompenses, les visiteurs sont repartis plus ou moins ravis de l’organisation.

Portrait de Laurent Storch, nouveau directeur des programmes de TF1 pour le journal Le Monde - Paris, 10 sept. 2008 - photo : Antoine Doyen

Portrait de Laurent Storch, nouveau directeur des programmes de TF1 pour le journal Le Monde - Paris, 10 sept. 2008 - photo : Antoine Doyen

Quant à moi, j’aurai montré mon book à l’ANI et à quelques autres iconos que j’estimais susceptible de s’intéresser à mon travail. Ça, ce n’est jamais évident… Et entre deux rendez-vous, j’ai même trouvé le temps de passer à la radio, sur France Culture, plus précisément.

De retour à Paris, les contacts pris cet été, les rendez-vous auquels je suis allé montrer mon book, ça donne quelque chose ! À peine revenu, une commande pour Le Monde : Laurent Storch, nouveau directeur des programmes de TF1 (ci-dessus). Dommage, elle n’est finalement pas publiée, la faute au changement de maquette. Évidemment, c’est payé, mais c’est frustrant.

Mercredi dernier, c’est le magazine Challenges qui m’appelle pour aller photographier Christophe Sabot, nouveau patron d’NRJ, à paraître le 25 septembre.

Et l’après-midi du même jour, alors que je suis en rendez-vous, Le Monde me rappelle pour une photo le lendemain matin…cette fois-ci, on la publie !

…serait-ce enfin le début d’une carrière régulière ? Ne parlons pas trop vite : je ne sais pas encore de quoi sera fait le mois d’octobre…

ICONOS, retrouvez la série sur Laurent Storch dans mes archives !