De passage.

Jeudi, mon ami Yann était de passage à Paris, il en a profité pour faire un peu de tourisme… la première fois qu’il voyait Notre-Dame, je crois :

Portrait de Yann Grandgirard sur le petit pont à Paris / photo Antoine Doyen

nikon d200 + afd 28 mm f2.8

Je me suis fait tout petit.

Le problème avec les grands quotidiens, c’est que, quand on y va pour la première fois, on est un peu impressionné.

La semaine dernière, j’avais justement rendez-vous avec les iconographes de deux d’entre eux. Accueils très différents. Avant cela, j’ai réalisé via photoweb un livre photo, ça prend deux jours et vous l’avez déjà chez vous ! Bref, j’étais un peu fier d’avoir autre chose que des 10×15 tout pourraves à présenter… Pas encore la classe d’un vrai book 40×50 mais je gagne pas encore ma vie !

La vie n’étant pas parfaite, pour mon rendez-vous avec N.J., lundi matin, mon book n’est pas encore arrivé… je me présente donc avec des 13×18 ! Bon an, mal an, j’en prends mon parti et tache de commenter l’avancée des photos au fur et à mesure qu’il les regarde. La première fois que j’ai rencontré cet homme, il avait assez insisté sur l’importance de raconter une histoire, sur l’importance du contexte, aussi. J’ai encore tout à prouver alors je m’efforce de montrer que je n’ai pas réalisé mes prises de vue sans réfléchir. Ça tombe bien : c’est effectivement le cas.
Ça se passe pas trop mal et je finis même par manger avec les trois iconos présents. Si j’ai bel et bien conscience que je n’ai pas encore la stature des grands, j’ai au moins le sentiment que mes images parlent enfin, malgré quelques ratées… on me fait remarquer qu’il y aurait pu y avoir moins de photos dans la sélection, ç’eût été plus efficace. C’est vrai. En tout cas, on m’a donné les montants des piges… j’ose espérer que ce n’est pas anodin, et qu’un jour on va m’appeler pour me demander des sujets. Le truc amusant, c’est qu’il y a bien 7-8 iconographes avec leur spécialité, niveau rubrique ! Nouveau rendez-vous dans un mois avec madame reportage, mais c’est bien d’être entré par la porte culture / politique. Ça donne un peu l’impression de jouer au Trivial Pursuit.

Justement, me voici qui débarque en pages éco pour le second rendez-vous de la semaine. Beaucoup moins rigolo, comme moment. Ça dure 20 minutes. Pas un mauvais rendez-vous ! non. Mais plus « froid ». Mes photos sont jolies, y’a de bonnes choses mais dans l’ensemble, c’est très reportage – comprendre agence ? –, ce qui passe, chez cet autre quotidien, pour un petit défaut. En fait, avec quelques autres détails, c’est une manière de dire, et d’ailleurs mon interlocutrice me le dit, que mon regard demande à être précisé. il manque une réelle unité. Je peine alors à argumenter parce qu’en définitive, c’est un peu vrai. Formé sur le tas, j’en suis encore à me chercher, quelque part. J’ai une certaine idée de ce que je veux faire. Or, là, on me demande presque de faire un manifeste sur ce qu’est mon travail. Une fois sorti des locaux de ce quotidien, je me dis que j’aurais mieux fait de déclarer que mes photos parlaient d’elles-mêmes. Parce qu’en définitive, c’est ce que je crois savoir un peu faire.
De toute façon, on m’explique qu’on ne fait pas travailler les gens immédiatement, ici, et qu’il ne faut donc pas que j’hésite à revenir montrer l’avancée des travaux. Et c’est vrai que je repars avec les numéros des autres iconographes. C’est déjà ça. C’est vrai aussi qu’on me dit : 23 ans, c’est encore jeune, on n’aurait pas dit, comme ça, au téléphone et par mail. Oui, pourquoi pas. Mais il faut bien commencer un jour, non ? Et donc : je rappellerai. Je reviendrai. Je repars avec un avis mitigé.

Et l’envie de montrer ce que je sais faire. D’en démordre avec l’actu.

Putain de camion.

Il y a des jours où l’on comprend que la vie est putain de courte.

Bastien Angel sur la scène du Cross Cultural Metal Fest / photo Antoine Doyen

Samedi soir, les conditions climatiques merdiques de la Belgique ont eu raison de Bastien et de son père Daniel Angel : ils se sont payés le camion qui les précédait. Celui-ci s’est foutu en portefeuille et vlan… Lire la suite